LA VISION DE LA PHOTOGRAPHIE SELON JSSNVO BAD PHOTOGRAPHER ET PETITE PRÉSENTATION POUR CEUX QUI ME DÉCOUVRE DANS LE PAYSAGE PHOTOGRAPHIQUE

Bonjour et bienvenue sur ma page, je vais directement entrer dans le vif du sujet car il y a beaucoup a dire mais attention c’est ma vision personnel après prés de 30 ans de tof ce qui n’est en aucun cas gage de quoique ce soit.

Pour commencer, selon moi il n y a pas de bon ou mauvais photographe ni de bonne ou mauvaise photographie, en cela je me positionne en tant que lecteur tout comme vous car c’est vous et uniquement vous qui pouvez être juge ou critique d’une prise de vue et non pas un autre photographe amateur ou pro et je pense que c’est une nuance qui fait toute la différence sur ma philosophie de vie photographique si je puis m’exprimer ainsi. Pour moi il n y a aucun intérêt a emmètre un jugement ou une critique sur un travail réalisé du même secteur d’activité, en revanche l’avis du lecteur m’intéresse fortement car cela lui est uniquement destiné.

La photographie se vit du moins me concernant, je n’ai pour l’instant pas d’objectif financier, de retour sur investissement à tenir, de devoir de résultat. C’est tout cela qui fait la différence que peu peuvent comprendre ou difficilement. Je suis complétement libre et ouvert à tous, je n ai pas d imposition matériel, technique, visuel, artistique, tout n est pour moi que des choix personnel : les personnes avec qui je collabore, les sujets et modèles que je photographie, le rythme de travail, mes abonnés, mes visiteurs, tous cela est le résultat de choix personnel, je peux m’émerveiller librement devant une photo prise par un gosse de 5 ans et ne pas être sensible a une photo d’un grand photographe et surtout le dire en toute honnêteté sans complexe et sans retenue car c’est moi, c’est ma perception, je la comprends et elle me corresponds, après je ne demande pas d’être du même avis, d être compris ni d avoir cette même perception bien au contraire, c’est cool d’être différent, de voir différemment, de percevoir des nuances. Ce que je veux juste dire c’est que je n’ai de compte à rendre a personne ni à me justifier de quoi que ce soit et encore moins à prouver quoique ce soit car je ne suis pris par rien, retenu par rien, je suis entièrement libre de tout autant dans le sens propre que dans le figuré et c’est une force démoniaque car elle permet tous les excès, elle permet de casser bien des codes établit, de transgresser bien des règles, alors forcement ça ne plaira pas à tous mais ce n’est pas pour autant que je vais me priver de continuer à dire, montrer ou démontrer et cela même si je ne suis pas sur le bon chemin.

Finalement tout ce que j’ai a dire c’est faites ce que vous avez envie de faire en photographie, si vous êtes allergique pour exemple aux règles des tiers et bien ne vous inquiétez pas on a trouvé plein d appellation pour ceux qui les contournes…. Regardez le monde qui gravite autour de vous dans toutes les dimensions, pas besoin d’appareil photo pour cela, imaginez ce qui pourrait être bon à l image, (une lumière, une colorimétrie, une ambiance, une attitude, une pose, un sentiment, une émotion, un instant de vie, une situation, la spontanéité de l’instant présent ou a venir par antissipation), les paramètres de sélection sont innombrables et surtout très personnel selon celui qui appose son œil derrière l objectif.

Dite vous simplement je prends une photo ou je fais une photo c’est une des clés qui peux résulter d’une approche plus artistique que technique, et gardez en tête que la photographie n est que de la lumière captée jadis sur des plaques métalliques puis sur des films argentiques puis désormais sur des capteurs numérique, cette lumière est la clé de tout me concernant, pas de Lumière : le noir complet, trop de lumière : un carré blanc, apprenez a comprendre et appréhender cette Lumière, ensuite la gérer avec les moyens du bord naturellement ou matériellement, la modeler, comprendre ses incidences sur votre sujet, valoriser votre sujet juste par une lumière bien géree vous donnera bien plus de satisfaction que des heures de corrections en post traitement.

J’ouvre juste une petite parenthèse concernant le post traitement, les outils actuels nous permettent une correction artistique quasi illimité, beaucoup me demande régulièrement sur quoi je bosse, la aussi c’est une question de sensibilité, pour être franc j ai le luxe de pouvoir aussi n’avoir aucune limite financière ou presque lol donc j’ai la suite créative cloud complète depuis le début qui me sera forte bien utile pour le projet Eternity, Lorsque je réalise des sessions studio ou a domicile pour des séances intimistes c’est uniquement Captureone de PhaseOne que j’utilise car il est rapide, évolué et surtout conçus pour des boitiers de très hautes résolutions donc optimisé pour des flux a gros débit donc idéal pour mon moyen format Pentax, Nikon d800 et excellentissime pour un D3, les post traitements sont réalisés sur CaptureOne de Phaseone ou DXO Photolab que j’ai redécouvert au salon de la tof en novembre et qui m a carrément séduit ou Luminar3 selon les sujets traités, et ensuite et bien Photoshop pour la pléthore de plugins que j’ai acquis depuis des dizaines d’années et sa gestion des masques, ses calques et ses action script même si il faut foncièrement une machine de guerre pour l utiliser sans accros.

Donc pour ceux qui adhérent à cette vision et bien vous aurez de nombreuses surprises pour cette années 2019 car on va aller bien plus loin et surtout y aller ensemble, quand aux autres et bien je ne vais pas vous forcer à me suivre, le net est rempli de bad photographer alors moi ou un autre …..

Photographiquement votre Jssnvo bad Photographer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recopier tout simplement les chiffres ci dessous. *